FONCTION DIRCOM : Une fonction « multifacette » et « hors cadre

14 janvier 2022

Le DIRCOM joue un rôle de médiateur entre l’entreprise ou l’institution, ses publics et son environnement économique et social. Pour assurer la pertinence et la communication de l’entreprise et de ses composantes au quotidien, il (elle) doit donc être en capacité à la fois de rendre accessible et lisible un environnement complexe, de challenger la stratégie de son organisation et les décisions prises, d’inspirer et donner du sens, tout en mettant en œuvre une large palette de compétences humaines et techniques.

Une multitude de rôles

Le Dircom est une fonction à plusieurs facettes, à la fois stratégiques et opérationnelles. Au sein de son entreprise, le Dircom est à la fois Coach et conseil auprès des dirigeants, des directions et des managers de son organisation, en challengeant leur vision et en veillant à l’adaptation, voire à la personnalisation des messages aux publics adressés.
Influenceur et stratège, il (elle) détecte les évolutions, les opportunités et menaces, les innovations que l’organisation doit intégrer ou prendre en compte et impulse le changement. A ce titre, le Dircom joue un rôle « d’évangélisateur » des Comités de Direction ou des Comex face à la digitalisation des marchés et des métiers.
C’est un Acteur majeur de la prévention et de la gestion de crise par sa compréhension de l’opinion publique et du climat interne. C’est aussi un Facilitateur, intervenant en accompagnement du changement dans les transformations de son organisation. Enfin, il (elle) est bien-sûr Manager, développeur de talents et coach d’une équipe de professionnels maîtrisant les différentes techniques et canaux de communication.

La diversité de ses missions est le reflet du caractère multifacettes de la fonction

C’est d’abord Informer : le Dircom se doit de connaître et de comprendre autant l’entreprise que son écosystème et être en veille permanente sur l’actualité interne et externe. Il (elle) doit être en capacité d’alerter, d’identifier ce qu’il faut faire savoir, ce qu’il faut partager et avec qui. Il (elle) sait adapter les informations et les rendre intéressantes pour les différentes cibles. Cette mission d’information nécessite de rendre l’information accessible et compréhensible par tous.
Il (elle) est le garant de la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE) au sein des instances de direction, de l’image, de la personnalité et de la marque. Il (elle) identifie les leviers d’action, les exploite. Il (elle) agit en interface avec le Marketing sur les stimuli mettant en jeu l’image et la marque, tant en communication institutionnelle, relations publiques et relations presse que sur les réseaux sociaux.
Il (elle) doit savoir équilibrer les prises de parole entre dirigeants, collaborateurs, experts, partenaires et clients pour assurer et renforcer la crédibilité de l’entreprise du point de vue de l’ensemble de ses parties prenantes. Donner la parole à ceux qui font l’entreprise et ses réussites, en faire des « ambassadeurs » ;
Enfin il appartient au Dircom de renforcer le lien social. Au-delà de la communication interne, devenue l’une de ses missions-clé, le Dircom, à l’écoute permanente du terrain, propose et met en œuvre des actions influant sur la cohésion du corps social, sur le climat interne et l’engagement des collaborateurs.

La multiplicité des conditions d’exercice de la fonction la rende « hors cadre »

Écouter, comprendre, anticiper pour « avoir toujours un coup d’avance ». La fonction exige agilité, curiosité et intuition dans l’appréhension à 360° des changements dans l’environnement de l’entreprise et des évolutions de mentalité. Il (elle) doit être capable de tester, expérimenter, adapter les canaux et outils utilisés. La transformation digitale représente pour la fonction une formidable opportunité de mieux maîtriser un environnement en constante mutation et de recentrer son action sur l’humain. Il (elle) doit savoir naviguer dans des univers changeants, gérer l’ambiguïté du métier et de l’environnement.
Le Dircom doit permettre à l’entreprise et aux collaborateurs de « garder le cap ». Pour ce faire, le Dircom s’appuie sur un réseau de relais et d’influenceurs internes.
Stratégique et opérationnel, le Dircom est « l’Agili-Acteur » de l’organisation.

Nos autres réflexions du moment
Idées
RSE : QUELS RÔLES POUR LES DIRCOMS ? (2ème épisode)

Le 30 juin dernier, le Cercle Dircom s’est à nouveau confronté à la double question de la place de la RSE dans l’organisation et du rôle RSE des Dircoms. Question complexe, tant RSE et Communication ont partie liée sans pour autant se confondre.