Cercle Dircom : à l’épreuve du durable

PARTAGER

19 janvier 2023

Les Dircoms membres du Cercle ont-ils le moral dans les chaussettes, la tête sous l’eau ou simplement la tête ailleurs ?

En tout cas, force est de constater la faible participation aux rencontres mensuelles, déjà pointée du doigt lors de la rétrospective de septembre et malgré les bonnes résolutions prises. La 14ème rencontre du 22 décembre n’a pas en tout cas inversé la tendance, alors que la brûlante question du jour – « La communication a un rôle à jouer pour accélérer la transition vers un monde plus durable. Comment accélérer ? » – aurait dû mobiliser beaucoup plus largement.

D’où la décision de reporter le débat et de prendre dès-à-présent les mesures d’urgence qui s’imposent pour une année 2023 décisive.

Un constat amer…et paradoxal

Sur une centaine de membres, le Cercle Dircom ne parvient à mobiliser qu’un noyau dur de 8 à 10 membres qui participent régulièrement aux rencontres. Cela même alors que nous avons réalisé des sondages auprès des membres, y compris les « passifs », et constaté un intérêt marqué, tant pour la raison d’être du Cercle – le partage d’expérience entre Dircoms et la co-construction d’une vision commune sur des préoccupations et problématiques partagées – que pour l’esprit et la qualité des réflexions et des travaux.

Agendas surchargés ? Désengagement hérité de la période Covid et du télétravail ?  Face à l’absolue nécessité d’accroître la participation pour garantir la crédibilité et la qualité des échanges, qu’en penser et que décider ?

2023 : le Cercle joue son va-tout

Le Cercle ne survivra pas sans un sursaut collectif en terme de responsabilité et de passage à l’acte « engageant ». La question qui est posée à chacun des membres inscrits est la suivante. Ai-je la capacité et la volonté de me mobiliser, de devenir acteur des débats et des prises de position collectives du Cercle Dircom ?

Après en avoir débattu avec les membres présents le 22 décembre, nous avons acté les mesures suivantes :

  • Moins souvent mais avec plus de temps : conscients des problèmes d’agendas et de disponibilité des membres, nous proposons des réunions trimestrielles en hybride (le dernier jeudi du mois par exemple), d’une durée de 1h30 à 2h en fin de journée (18h-18h30), suivies d’une 3ème mi-temps conviviale d’échanges informels. L’objectif est de travailler les sujets en amont en agrégeant les contributions de chacun et de se donner le temps, lors d’un vrai atelier de travail, de faire aboutir une position commune sur le sujet choisi pour le trimestre.
  • Plus de participants : il nous faut à la fois élargir la base d’adhérents, augmenter le nombre de participants et de contributeurs. Nous allons lancer en début d’année une campagne de recrutement et une campagne de cooptation auprès des membres actifs pour parrainer de nouveaux membres.
  • Plus présentiel : ces réunions trimestrielles seront en mode mixte présentiel et distanciel pour les membres qui ne peuvent se déplacer, en sus de la rencontre annuelle lors de la soirée overthemoon auxquelles tous les membres du Cercle sont conviés. Des réunions en province pourront être organisées si le besoin s’en fait sentir.
  • Plus participatif: Dans la droite ligne des décisions prises lors de la rétrospective en présentiel du 22 septembre, les sujets à l’agenda des rencontres seront affichés dans le groupe Linkedin du Cercle Dircom avec un espace contributif : questions à traiter chaque mois pour préparer la rencontre, contributions et commentaires, documents de référence. L’objectif est de défricher suffisamment le sujet pour rendre pleinement productive la réunion trimestrielle.
  • Plus engagé: Si l’appartenance au Cercle est gratuite, elle requiert un engagement minimum de présence et/ou de contribution aux réflexions et travaux du groupe. Dès validation de la nouvelle formule, les membres du Cercle recevront une charte d’engagement conditionnant leur maintien en tant que membre du Cercle.

Le sujet à traiter pour le 1er trimestre 2023 « La communication a un rôle à jouer pour accélérer la transition vers un monde plus durable. Comment accélérer ? » tombe à pic. Seule une communauté responsable, engagée et durable peut collectivement éclairer le débat et donner des éléments de réponse inspirantes pour les Dircoms et leurs entreprises.

Quels meilleurs vœux pour 2023 ?

 

Olivier DEROUBAIX

 

Ont contribué à ces propositions :

Myriam LE GUEN, Directrice Communication, FMCG, Claudine REVOLIO, Rédacteur indépendant, Marie-Pierre YGRIE, Communication secteur Automobile, ex Delphi Technology, Olivier Deroubaix et Jean-Marie Chastagnol, overthemoon

 

Newsletter

Prolongez la réflexion en vous abonnant à la newsletter overthemoon, le rendez-vous mensuel du collaboratif

Nos autres réflexions du moment
Idées
On a tous besoin d’un cadre de travail

Depuis la démocratisation du télétravail, c’est parfois la Bérézina dans les entreprises. Quand on organise une réunion, on ne sait plus qui sera là ou pas, entre ceux qui sont venus au bureau, ceux qui sont en télétravail et connectés à distance, ceux qui sont absents… Où est donc passé notre cadre de travail ? Il y a urgence à se saisir de cette question, comme nous l’explique Catherine Destriteaux, associée fondatrice d’overthemoon.